Adieu, écriture manuscrite...?

|
Enfant devant un écran

Le temps est-il venu au tout-au-numérique de s'imposer ? Car l'écriture manuscrite cursive, celle dite "attachée" que l'on apprend en classe de CP (mais si je vous revois avec vos cahiers du jour, à recopier le texte de votre Ratus...) est en train de disparaître au profit de l'apprentissage au clavier.


Ailleurs, le massacre a déjà commencé

L'exemple le plus frappant se trouve bien sûr aux Etats-Unis qui ont carrément supprimé l'enseignement de l'écriture manuscrite en 2012. 45 états sur 50 ont adopté le projet de loi quand même.
Pire encore au Japon (parlons d'un domaine que je connais voyons !). Les Japonais écrivent tellement à l'ordinateur qu'ils en ont oublié comment écrire les idéogrammes kanji. Car - et tous ceux qui ont appris ou apprennent cette langue pourront en témoigner, avec une goutte de sueur d'effroi perlant sur leur front - les kanji s'apprennent... bah en écrivant tiens ! Et cela demande plusieurs années avant de TOUS les connaître (bah ouais 3500 en moyenne c'est pas rien), donc de savoir les lire, les identifier et les reproduire. Heureusement pour le peuple nippon, l'enseignement calligraphique est toujours d'actualité, même s'il fait débat comme dans nombre de pays "numérisés".
Enfin nos amis plus proches finlandais ont quand à eux supprimé l'écriture cursive à l'école au profit d'une écriture "script", l'écriture dactylographiée. C'est-à-dire qu'on utilisera toujours des stylos, mais on n'écrira plus en attaché, parce que ça ne ressemble pas aux lettres du clavier qu'on voit tous les jours (dans la rue, dans les livres, sur les courriers...)


Mais pourquoi t'es pas d'accord, l'écolo ?


Bon, certes, tout ça, ça ferait quand même des sacrées économies de papier... et d'encre, au passage. Plus fun, on rendrait des disserts sur clé USB ! On ferait nos devoirs de maths au tableur (quoi c'est déjà le cas en première L ?!). Ça donne un peu plus envie de travailler non ?

Oui mais non.

Non car qu'y a-t-il de plus beau, de plus intime et de plus personnel qu'une écriture calligraphiée ? Les graphologues le disent : écriture et personnalité vont de paire. Un texte écrit à la main reflète un caractère, fait passer une émotion par les courbes et les irrégularités des lettres : quelle irrégularité propose Microsoft Word ?

Non car que fait-on de la calligraphie, des historiens qui doivent décrypter des écrits anciens, s'ils ne connaissent pas l'écriture cursive ? Que fait-on de notre histoire, de notre patrimoine culturel ? C'est justement une partie de ce patrimoine historique (si ce n'est la totalité, car quand on y réfléchit, tout ou presque passe par l'écriture) que nous allons perdre s'il n'est pas transmis au génération futures.

Non car toutes les régions n'ont pas les moyens de financer le matériel adapté à cette révolution scolaire. Et surtout toutes les familles n'ont pas les moyens d'avoir les supports nécessaires (c'est que ça coûte cher une tablette).

Source : Google Images

Et non enfin car toute information est mieux retenue si elle est écrite que si elle est tapée. Je vais pour illustrer mon propos prendre mon propre exemple. J'avais pour habitude dans les cours magistraux à la fac de prendre mon ordinateur pour noter, car tout le monde sait à quel point c'est galère de suivre le prof à la main... Sauf que mon PC il pèse quand même une tonne pour les trois heures de transports aller-retour quotidiens, donc des fois je le laissais (non sans regret je dois l'avouer) à la maison. Le cours d'histoire venu, je ne vais pas vous dire qu'un miracle a opéré. Certes j'ai galéré, mais par contre le lendemain je me souvenais de ce que j'avais écrit. Alors que le cours précédent devait être relu une dizaine de fois pour être mémorisé. Bah oui, sur Word toutes les lettres se ressemblent alors qu'est-ce qui les distingue les unes des autres, qu'est-ce qui fera que le cerveau va retenir tel passage en particulier ? Rien, puisque je survole des lettres clonées qui forment des mots sans profondeur. Alors que sur mon papier, tiens là il y a tel défaut, tiens telle flèche relie telle phrase etc...
Attention il faut bien prendre en compte que je parle de la forme (la lettre en elle-même) et pas du fond (le contenu, le sens).


Qui nous a appris à taper sur un clavier ?


Personne ! On a appris tout seul, comme des grands que nous sommes aujourd'hui. Selon moi, non l'écriture dactylographiée ne s'apprend pas car :
- on la voit et on la lit tous les jours, partout
- taper sur un clavier est à la portée d'un enfant de deux ans
- reconnaître un e comme étant un e, sur un ordinateur c'est pas bien compliqué. Sur papier et selon l'individu parfois, ça l'est (va décrypter l'ordonnance de ton médecin traitant... CA, ça devrait s'apprendre !)
- la tablette que ton petit frère a eu à Noël, c'est pas sa maîtresse qui va lui expliquer comment s'en servir à la maison.
Blague à part, la plupart des jeunes aujourd'hui ont un téléphone portable (si ce n'est même smartphone) des fois mêmes dès l'école primaire. Je doute qu'ils aient demandé à leur professeur de leur expliquer comment ça fonctionnait... Nous sommes suffisamment abreuvés d'informations par la télévision (entre autres) qui diffusent des images d'ordinateurs, de tablettes ou de portables via des films, des talkshows ou des pubs, que s'en servir est devenu naturel pour les jeunes. Apprenons leur plutôt l'orthographe, ce serait plus utile...


Le numérique déjà en marche depuis longtemps


Alors évidemment on ne peut pas nier que l'ère du numérique est déjà bien avancée. Je suis d'ailleurs des plus grandes passionnées de web depuis l'adolescence, les blogs, le graphisme, le codage internet, j'y peux rien j'adore ça.
Non, ce qui est grave c'est l'apprentissage de l'écriture "numérique" au détriment du cursif. Si on veut tant apprendre à nos enfants à se servir d'une tablette ou d'un PC à l'école, pourquoi le faire au détriment de l'écriture manuelle cursive ? A la limite, qu'on leur apprenne les deux, mais n'en faisons pas des cancres dénués de toute culture qui ne seront même pas capable de déchiffrer un minimum une lettre de Napoléon dans un musée...!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire